communication therapeute | Les séances de neurofeedback avec Solène de La Morandière
22475
post-template-default,single,single-post,postid-22475,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.3,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Les séances de neurofeedback avec Solène de La Morandière

Solene de La Morandière

Découvrez les séances de neurofeedback avec Solène de La Morandière.

 

Passionnée par son métier, elle nous parle de son expérience de thérapeute, de son activité de praticienne en neurofeedback NeurOptimal à Paris et à Meudon.

Vous pouvez la contacter au 06 15 23 72 35 découvrir son site pour en savoir plus et Prendre RDV en ligne

 

Pouvez-vous nous présentez votre activité en quelques mots ?

Mon activité consiste à proposer des séances de neurofeedback NeurOptimal® à toutes personnes à tout âge. Le neurofeedback est une méthode d’entrainement cérébral qui permet au cerveau d’optimiser son fonctionnement afin de palier à un très grand nombre de difficultés ou tout simplement être plus performant.   La pratique de neurofeedback NeurOptimal® est aussi simple que révolutionnaire. En plaçant des capteurs sur la tête et en faisant écouter de la musique, le cerveau est informé instant par instant sur son propre fonctionnement via des interruptions de sons qui interviennent à un moment significatif pour le cerveau. Ainsi alerté, le cerveau va progressivement apprendre de lui-même à s’auto-corriger pour fonctionner aux mieux de ses capacités.   Cet apprentissage entraine des changements positifs dans un nombre considérable de domaines que cela soit la gestion du stress et des émotions, la dépression, l’attention et la concentration, les traumatismes, les difficultés d’apprentissage, la mémoire, les dysfonctionnements neuropsychologiques …

 

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai découvert le neurofeedback NeurOptimal® lors de ma propre psychothérapie, il y a quelques années. Mon thérapeute l’ayant essayé sur lui-même avait constaté que ses séances avaient résolu un trouble alimentaire dont il souffrait depuis des années sans vraiment vouloir l’admettre. Enthousiaste, il décida d’inclure la méthode à son travail afin d’ aider ses « thérapisants » à aller de l’avant. Traversant, à cette époque, une période d’intense stress et de confusion, je fus la première à en bénéficier. Dès la première séance et pour la première fois, je réagis avec clairvoyance et fermeté face à un comportement agressif de mon mari. Stupéfaite, j’ai immédiatement envoyé mon mari faire une séance. Ce dernier est revenu avec un visage complétement détendu et se sentait beaucoup plus apaisé. Convaincue que le neurofeedback pouvait apporter aux personnes en souffrance une réponse plus efficace et plus rapide qu’une thérapie classique, j’emboite le pas et décide de me former et d’ouvrir une consultation afin de faire bénéficier de cette méthode au plus grand nombre.

 

Quels types de clients avez-vous ?

C’est là, l’un des aspects que j’aime le plus dans ma pratique. Je vois des personnes de tous âges et de toutes catégories socio-professionnelles. Comme le dit si bien l’un des fondateurs de la méthode, tout type de cerveau peut être entrainé à optimiser son fonctionnement à ce tout au long de la vie. La méthode neurOptimal® est globale, naturelle et sans effet secondaire. Ma plus jeune cliente avait 8 mois. Je reçois de jeunes enfants et de jeunes adultes qui souffrent de déficit d’attention avec ou sans hyperactivité. Je reçois des quadragénaires qui en ont envie de ressentir plus de bien-être et de fluidité dans leur vie ou qui se sentent hypersensibles. Je reçois 2 jeunes femmes épileptiques. Des femmes, de différents âges, en recherche de soutien et désireuses de « rebondir » après une rupture conjugale douloureuse sont venues me consulter. Je suis également un pré-adolescent autiste avec le syndrome d’Asperger.

 

Quels sont les bienfaits des séances ?

Rapidement, mes clients ressentent de la détente, un relâchement. Il n’est pas rare que mes clients s’étirent et baillent à l’issue de la séance quand ils ne s’endorment pas. Au fur et à mesure des sénaces le sommeil devient plus profond et les tensions intérieures laissent place à un sentiment d’apaisement, de légèreté et d’énergie positive. L’une de mes clientes dépressives a exprimé la sensation de redevenir elle-même et de sortir d’une longue période de brouillard.

La méthode invitant notre cerveau instant par instant à revenir au présent, incite le cerveau à changer ses habitudes et à retrouver un fonctionnement à la fois plus flexible et plus résilient lui permettant de s’adapter à chaque situation.

Ce processus de transformation entraine de nombreux déblocages, ainsi des symptômes tel que les changements d’humeur, l’abattement, le manque de concentration, l’anxiété, les migraines, les difficultés d’apprentissage, des relations abusives etc… laissent place à un sentiment de grand soulagement, à plus d’enthousiasme et de joie.

 

Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?

Il m’en vient 2. Le jour où ma cliente épileptique m’annonce qu’elle a décidé d’arrêter de prendre son antidépresseur. Et le jour où mon client, cadre dynamique quadragénaire, m’apprend qu’il a pris les choses en main et s’est lancé dans une aventure entrepreneuriale qu’il avait en tête depuis longtemps.

 

Quelles sont les qualités personnelles qui vous ont permis la réalisation de votre projet ?

J’ai un profond sens de l’empathie et je ne porte jamais de jugement. J’accueille les personnes qui me consultent comme elles sont. Ma générosité me conduit à partager toute mon énergie et toute la confiance que j’ai en elles et dans la vie en générale.

Pour la partie entrepreneuriale de mon projet, j’ai su faire preuve de patience et de persévérance. J’ai également eu la chance de rencontrer quelqu’un d’aussi compétent que sympathique, ma webmaster et conseillère en communication Céline Annon, responsable de l’agence Communication Thérapeute..

 

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez véhiculer dans votre communication ?

A travers ma communication, je veux être la plus rassurante possible. Tout d’abord le neurofeedback n’est pas connu du grand public, et d’autre part je suis convaincue qu’une grande part de nos souffrances et nos blocages cognitifs ou comportementaux proviennent de nos peurs.

Je veux aussi véhiculer tout l’enthousiasme et le dynamisme que je ressens lorsque j’aide les autres à apaiser leurs souffrances, prendre leur envol et à trouver leur place au sein de leur famille ou de la société.

 

Quels conseils pourriez-vous donner à des thérapeutes qui souhaiteraient s’installer ?

Je leur conseillerais d’avoir une solide connaissance de leur pratique et un sens profond de l’éthique, sans oublier une bonne dose de patience et de persévérance.

 

Quels sont vos objectifs à venir ? Vos projets futurs ?

Mon objectif à court terme est d’investir dans un autre équipement de neurofeedback NeurOptimal® pour le proposer à la location. Le logiciel étant complètement automatisé, cette pratique est accessible à tout le monde.   Ensuite, je voudrais approfondir mes connaissances sur le cerveau et le neurofeedback afin obtenir la certification de représentant de la méthode en France et de transmettre mon savoir-faire à d’autres professionnels tel que les psychothérapeutes, les orthophonistes, les psycho-motriciens …

 

Pour finir, avez-vous une devise ou une citation qui représente votre identité de thérapeute ?

Deux citations me tiennent à cœur :
« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde »
« Ne perds jamais espoir, on ne sait jamais ce que demain peut t’apporter ».

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.