Découverte de l'Hypnose Sajece | communication therapeute
25016
post-template-default,single,single-post,postid-25016,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.3,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Découverte de l’Hypnose Sajece

creation site web hypnose

 

Marie Aureille nous fait découvrir l’ Hypnose Sajece

 

Comment avez-vous découvert l’hypnose ?

J’ai découvert l’hypnose dans le cadre d’une préparation à l’accouchement, puis dans le cadre thérapeutique, pour m’aider à surmonter l’épuisement maternel. Avec ma formation scientifique et mon esprit cartésien, j’étais septique sur cette méthode mais les effets se sont fait ressentir. Intriguée par ce que j’avais vécu, je me suis intéressée à la relation de l’esprit sur le corps, et j’ai été fascinée par ce que j’ai appris. Je me suis ensuite formée pour en faire mon métier. Aujourd’hui l’hypnose m’apparaît comme une solution évidente aux petits et grands maux de la vie.

 

On parle de plus en plus d’hypnose dans le milieu médical.
Pouvez-vous nous dire comment fonctionne l’hypnose thérapeutique ?

L’hypnose thérapeutique permet de modifier l’état de conscience d’une personne : l’état d’hypnose est un état naturel que nous vivons tous plusieurs fois par jour. Par exemple, lorsque nous sommes concentrés sur quelque chose, que notre esprit vagabonde, que nous conduisons en pensant à autre chose, nous perdons conscience du temps qui passe : c’est cela l’état d’hypnose.

C’est cet état qui est utilisé pour s’adresser directement à l’inconscient, qui sera réceptif à certaines suggestions, dans le but d’atteindre les objectifs souhaités. C’est dans l’inconscient que sont gravés les schémas de pensées, les croyances limitantes, et les autres diktats de la société, qui remontent bien souvent à notre enfance.

Mais l’inconscient est aussi un réservoir inépuisable de ressources, de solutions, de connaissances emmagasinées tout au long de votre vie. Une séance d’hypnose thérapeutique permet d’aller chercher ces ressources pour mettre en place des changements positifs. Le thérapeute est un guide, mais c’est bien l’inconscient de la personne qui est acteur des changements.

 

Tout le monde est-il réceptif à l’hypnose ?

L’hypnose thérapeutique est une méthode très douce et relaxante. Tout le monde est réceptif à ce type d’hypnose. Ce qui n’est pas le cas de l’hypnose de spectacle, c’est pour cela que les hypnotiseurs de spectacle testent la réceptivité des spectateurs avant de les faire monter sur scène.

 

Quelle est la particularité de l’hypnose « Sajece » ?

L’hypnose Sajece est une méthode très douce qui utilise les contes métaphoriques : au travers d’un récit qui occupe le conscient, l’inconscient reçoit des messages subliminaux, qui lui permettront d’avoir un déclic et de procéder à un changement. La particularité de cette méthode est qu’elle va travailler en profondeur sur les émotions. Cet outil de changement puissant aide à traverser les difficultés en douceur.
C’est l’inconscient qui décidera de mettre en place les changements suggérés par le praticien : rien ne peut être imposé. L’hypnose Sajece a pour but de renforcer la confiance, l’amour et la bienveillance vis à vis de soi-même.

 

A partir de quel âge peut-on utiliser l’hypnose Sajece ?

L’hypnose Sajece s’utilise à tous les âges. Avant 7-8 ans, l’enfant est naturellement en état d’hypnose : il se concentre entièrement sur ce qu’il fait, il ne fait pas attention au monde extérieur, il n’a pas conscience du temps qui passe. Donc on profite de cet état naturel, et pendant la séance le thérapeute va utiliser des jeux pour faire passer des messages.

Après 7-8 ans, la méthode est la même pour les enfants, les adolescents, les adultes, et les seniors : après s’être installé dans une chaise longue, la personne ferme les yeux pour écouter les contes métaphoriques.

 

Que peut-on traiter avec l’hypnose ?

L’hypnose peut accompagner tous les domaines de la vie, les motifs de consultation les plus fréquents étant le stress et l’anxiété, la confiance en soi ; la dépression et le burnout ; les problèmes de sommeil ; les phobies et les angoisses ; la perte de poids, les complexes ; les chocs émotionnels et les traumatismes du passé.

L’hypnose peut accompagner d’autres domaines auxquels on pense moins, comme les comportements limitants : la dépendance affective, l’impatience, la susceptibilité, la peur du changement, le harcèlement. L’hypnose peut aussi aider à être moins autoritaire, se sentir utile, avoir des pensées positives, être à l’écoute de ses besoins, s’autoriser à être heureux…

 

Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Prenons l’exemple de la perte de poids. Si une femme a grossi suite à un conflit au travail, son inconscient a choisi dans ses programmes ce qui pour lui était le plus adapté pour elle : prendre du poids pour faire le poids face au collègue. Donc si la personne fait des régimes, son inconscient refuse l’amincissement, car pour lui ce serait comme enlever son gilet pare-balle en temps de guerre. L’hypnose va permettre d’aller négocier avec l’inconscient en lui proposant un nouveau programme, en activant des capacités, comme la confiance en soi. L’inconscient va alors activer ces changements dans les 15 jours suivants.

 

Que ressent-on pendant une séance d’hypnose « Sajece » ?

Pendant une séance d’hypnose Sajece, la personne s’installe dans une chaise longue confortable, et ferme les yeux. Le praticien débute son histoire. La personne se laisse alors porter par la voix et les aventures du personnage. Une sensation étrange s’installe, le corps s’engourdit, l’histoire résonne profondément, souvenirs et émotions émergent. Quand la séance se termine, la personne se sent détendue et n’a pas conscience du temps qui s’est écoulé. On termine toujours par un moment d’échange sur les ressentis.

 

D’après vous quelles sont les compétences d’un bon thérapeute ?

Au-delà des compétences techniques, je pense qu’il faut pouvoir faire preuve de beaucoup d’empathie et de compassion. Savoir écouter, pour entendre la souffrance d’un patient, est pour moi essentiel.
Savoir mettre à l’aise et instaurer une relation de confiance avec le patient, fait partie des points importants pour réussir une séance.
Enfin, il me semble important d’avoir entamé un travail sur soi, car pour prendre soin des autres il faut avant tout prendre soin de soi !

 

Où exercez-vous ?

Mon cabinet est basé à Gradignan (33), dans la banlieue Sud de Bordeaux. Facilement accessible en transport en commun depuis Bordeaux, et très proche de la rocade.

L’adresse complète :

Centre Quintessence
16 cours du Général de Gaulle
33170 Gradignan

Pour me joindre :

Par tel : 07 66 55 14 97
Par mail : marieaureillehypnose@gmail.com

Consultations de 9h à 19h le mardi et le vendredi, et de 9h à 13h le samedi.

Disponible par téléphone tous les lundis matins, pour répondre aux questions ou pour prendre RDV.

Pour plus d’infos :

www.marieaureillehypnose.com