communication therapeute | Sophie Burgaud, spécialisée dans l’Enfance et la Parentalité.
22411
post-template-default,single,single-post,postid-22411,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.3,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Sophie Burgaud, spécialisée dans l’Enfance et la Parentalité.

creation-flyer-therapeute

Sophie Burgaud est thérapeute et formatrice à Nantes, elle est spécialisée dans l’Enfance et la Parentalité.
Elle nous raconte son activité, sa passion.
Rencontre avec une entrepreneuse inspirante…

 

Pouvez-vous nous présenter votre activité en quelques mots ?

J’accompagne les enfants dès leur plus jeune âge dans leurs difficultés du quotidien : estime de soi, gestion des émotions scolarité, fratrie, séparation, entrée à l’école, déménagement, deuil et tous les enfants qui ont besoin de se confier à un moment de leur vie.
J’accompagne aussi les parents qui rencontrent des difficultés, des questionnements dans le quotidien avec leur enfant.
Enfin je propose aux professionnels de la petite enfance des formations, des conférences et des analyses de pratiques.

Quel est votre parcours pro ?

J’ai travaillé en crèche, halte-garderie et multi accueil.
J’ai enseigné la danse Modern’Jazz, Salsa et Zumba pendant 8 ans.
J’ai travaillé durant 10 ans dans un foyer qui accueille en urgence les enfants placés sur décision judiciaire et viens de prendre une disponibilité pour me consacrer pleinement à Emoa.

Comment vous est venue l’idée de créer Emoa ?

J’ai profité de mon congé parental pour pouvoir vraiment réfléchir à mon avenir professionnel car le travail dans la protection de l’enfance est tout aussi passionnant que désespérant. Passionnant dans les liens avec les enfants, les parents et la richesse de tous ces échanges, mais aussi désespérant par les différents rapports au temps entre le temps de l’enfant et le temps de la justice…Et aussi face aux injustices…de la justice…Donc j’ai eu envie d’être autonome et de ne plus dépendre des institutions et de ces interminables lenteurs administratives et j’ai surtout eu envie d’aider les enfants à être acteur de leur mieux être. La prévention est aujourd’hui pour moi un moteur. Me dire qu’en offrant aux parents un espace d’écoute ils vont pouvoir à leur tour offrir cette bienveillance à leurs enfants car je suis convaincue qu’afin de pouvoir entendre comprendre et accompagner son enfant, il faut avoir expérimenté d’être soi-même écouté, compris et autorisé à exprimer ses émotions

Quels types de clients avez-vous ?

Des enfants entre 2 et 16 ans, des parents. Des crèches, multi accueils pour qui je fais de l’analyse de pratique et de la formation.
Des écoles, des associations, des mairies pour les conférences et ateliers de parents.

Pouvez-vous nous citer quelques problématiques traitées ?

Les problématiques sont très variées allant du manque de confiance en soi à de l’anxiété en passant par des troubles obsessionnels, de l’énurésie, des difficultés de sommeil, des conflits familiaux, des parents à bout de souffle…

Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?

Lorsque des enfants qui entraient dans mon cabinet avec un air triste et repliés sur eux-mêmes poussent ma porte d’une manière enjouée avec un visage rayonnant, s’assoient et me disent « ça va beaucoup mieux »

Quelles sont les qualités personnelles qui vous ont permis la réalisation de votre projet ?

Alors ça pas facile comme question mais je dirais la détermination et la passion.

Quelles sont les valeurs que vous avez souhaité véhiculer dans votre communication ?

Le dynamisme, l’optimisme, je ne voulais pas cette image qu’ont parfois les psy de quelque chose de terne, triste, discret et qui du coup rend les problématiques des patients lourdes et sombres…Car oui parfois elles sont lourdes et sombres et elles ont besoin d’être accueillies comme telles mais mon travail est aussi d’offrir au patient un sourire qui va alléger sa problématique et ainsi rendre à cette problématique sa place qui n’est certainement pas celle de définir mon patient !

Quels conseils pourriez-vous donner à des thérapeutes qui souhaiteraient s’installer ?

La communication au-delà de son rôle de nous faire connaître est bien avant tout un moyen de se connaître…Ce travail autour de ma communication a été un vrai moment de centrage, recentrage sur qui je suis moi Sophie en tant que thérapeute et ce que je veux faire.
Me lancer sans ce travail aurait été brûlé une étape qui pour moi aujourd’hui me semble fondamentale.

Quelles sont vos objectifs à venir ? vos projets futurs ?

Me développer, retourner dans le secteur de la protection de l’enfance en tant qu’intervenante.Et surtout continuer à prendre autant de plaisir dans toutes ces merveilleuses rencontres avec mes patients et les professionnels.

Pour finir, avez-vous une devise ou une citation qui représente votre identité de thérapeute ?

« Le plus beau cadeau que l’on peut faire à un enfant, n’est pas tant de l’aimer que de lui apprendre à s’aimer » de Jacques Salomé

Découvrir le site d’Émoa

SOPHIE BURGAUD
15 place du Pays de Retz
44830 BOUAYE (Axe Nantes Pornic)
02 85 52 48 64
06 80 90 95 79
sophie.burgaud@emoa-nantes.fr

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.