communication therapeute | Florence Raynaud, pharmacienne, Naturopathe, Auteur
24960
post-template-default,single,single-post,postid-24960,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.3,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Florence Raynaud, pharmacienne, Naturopathe, Auteur

Agence-de-Communication-pour-les-therapeutes-

J’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui une femme engagée, une personnalité dynamique et solaire,
Florence Raynaud.

 

35 années d’expérience professionnelle en médecines naturelles, Florence Raynaud intervient régulièrement auprès des médias. 
Son dernier livre, préfacé par le Professeur joyeux, est incontournable, facile à lire, et utile pour toute la famille…

 

flyer-plaquette pour naturopathe

Anciennement pharmacienne et biologiste, Florence Raynaud offre maintenant ses conseils et ses 35 années d’expérience professionnelle en médecines naturelles, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, dont le petit dernier un guide pratique pour toute la famille : “Se soigner sans antibiotiques c’est possible”. Elle nous transmet ici son savoir, ses conseils et ses posologies pour vous soigner sans antibiotiques contre les maux quotidiens du système digestif, respiratoire, urinaire ou encore ceux des yeux ou de la peau.

 

Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

Je suis diplômée « pharmacien biologiste » en 1976.

Après j’ai suivi des cours de gestion à l’Institut de Pharmacie Industrielle et des cours de 3ème cycle en homéopathie, phytothérapie et organothérapie à la Société Médicale de Biothérapie ce qui m’a permis d’être recrutée aux Laboratoires LPH Dolisos, rachetés depuis par Boiron en tant que pharmacien responsable et directrice de la succursale de Créteil ; à l’époque c’était le boom de l’homéopathie en France! Le succès de ma succursale m’a conduite à penser que l’homéopathie, même si on ne peut rien prouver, ça marche ! Et je me suis dit que si j’achetais une pharmacie j’essaierais de développer les médecines naturelles, en particulier l’homéopathie et la phytothérapie.

C’est ce que j’ai fait en 1986 ! J’étais dans la ville nouvelle d’Evry et les gens venaient de loin pour mes conseils !

Puis j’ai acheté une pharmacie à Saint Germain-en-Laye où je me suis diversifiée et j’ai démarré les huiles essentielles.

J’ai arrêté la pharmacie fin 2014 pour me consacrer à la naturopathie : les personnes qui viennent me voir sont souvent perdues entre tous les médecins. Ils ont souvent des maladies incurables de type maladie auto-immune ou des récidives de cancer mais je soigne aussi des pathologies plus banales comme le stress, les troubles du sommeil, les problèmes de digestion, les douleurs musculaires et/ou articulaires, les affections ORL chroniques, les allergies, les problèmes de peau, les problèmes de poids, la fatigue, les problèmes liés au tabac et aux autres addictions…..

 

 

Vous aviez déjà écrit 2 livres à propos des médecines naturelles, comment vous est venue l’idée de ce troisième livre  ?

J’avais déjà écrit 2 livres : « ma boîte à pharmacie naturelle » et « les 30 premiers médicaments vendus sans ordonnance » où je remplaçais les médicaments par de l’homéopathie, de la phytothérapie, des huiles essentielles, de la gemmothérapie….

L’idée d’un livre sur les antibiotiques m’est venue en pensant à tous les effets secondaires pervers des antibiotiques : antibiorésistance, perturbation du microbiote, allergies, effets toxiques sur le foie et sur le rein, photosensibilisation….

En fait, on peut profiter des progrès de la science quand on a un pronostic vital engagé et là on doit absolument prendre des antibiotiques chimiques ; pour le reste Dame Nature a ce qu’il faut- à condition de prendre la bonne dose, pas plus pas moins!donc de voir quelqu’un de compétent !

Ce troisième livre « Se soigner sans antibiotiques c’est possible ! » est préfacé par le Pr Joyeux, ce qui est une grande fierté pour moi! D’autant qu’il n’a pas hésité et s’est montré très enthousiaste !

Mais attention, certains traitements naturels ne conviennent pas à tous : par exemple, on ne donnera pas d’huiles essentielles aux femmes enceintes ou allaitantes sans avis d’un aromathérapeute confirmé : de même si on a un cancer, il faut éviter de faire de l’automédication et s’en tenir au traitement de l’oncologue- quitte après la chimiothérapie ou la radiothérapie à reprendre ses traitements naturels, idem pour certaines plantes comme le cyprès, l’échinacée ou la canneberge, on n’en donnera pas aux femmes enceintes ou allaitantes.

 

Dans ce livre, vous parlez du miel, un excellent antiseptique, vous pouvez nous en dire plus ?

Oui le miel est un excellent antiseptique à condition qu’il soit bio et qu’il n’y ait que du vrai miel, pas du sirop de glucose ou de fructose ! Je le cite dans mon dernier livre : si on a une plaie on peut mettre du miel dessus. Par contre, si on est malade tous les hivers, il vaudra mieux utiliser de la propolis ou de la gelée royale- que je cite également. Mais attention, les produits qui stimulent les défenses immunitaires ne peuvent être utilisés en continu !

 

Avez vous le projet d’un nouveau livre ?

J’envisage d’écrire un autre livre sur les allergies – gros dossier !

 

 

Pour toute demande de rendez-vous
Contactez le 06 11 60 69 10
www.pharmacien-naturopathe.fr